blog-du-papa-de-jojo

Le Greenwashing ou l'arnaque à l'image de marque !

Julien CAMPAN

Les bateaux de transport, source immense de pollution mondiale

Le greenwashing, ou éco-blanchiment en français, est le fait pour une entreprise d'orienter ses actions marketing et sa communication pour nous faire croire qu'elle agit de façon éco-responsable (produits issus de l'agriculture biologique, ou qui œuvrent pour protéger la nature et l'environnement), alors qu'en réalité l'impact de ses actions est vraiment minime, voir même... inexistant ! Les entreprises qui usent (et abusent !) de cette méthode le font souvent après avoir été pointées du doigt par des ONG et par la presse pour leurs activités hautement polluantes. C'est un moyen marketing de redorer leur image, ou autrement dit de la « blanchir », d'où l'expression « d'éco-blanchiment ».

Du Greenwashing partout... Dont le textile !

Les marques de la grande distribution adorent nous attirer et nous tromper avec de belles compagnes publicitaires qui vont agir sur 2 plans :

- Le premier, c'est notre inconscient. Ils vont tenter de le solliciter à travers de nombreuses images suggestives qui nous rappellent la nature et nous donne ainsi l'impression que c'est une gamme de vêtements naturels, bons pour nous et l'environnement. Pour ça ils vont par exemple faire les shooting de leur collection en milieu naturel (dans un champ, une foret, au bord de la mer..), loin de toute urbanisation. Ou encore utiliser des couleurs douces que l'on retrouve dans la nature, pour atténuer le côté « chimique » des couleurs flashy. Et même jouer sur les motifs, comme des motifs floraux ou bien de la dentelle.

- Le second plan va tabler sur notre conscience et nos convictions en nous vantant les mérites des matières naturelles et biologiques qu'ils, soit disant, utilisent. C'est souvent le cas avec le coton et le lin par exemple. Ils vont alors parler de commerce équitable, un terme employé à tout va et souvent à mauvais escient par les grosses marques pour titiller notre envie d'avoir une attitude responsable et respectueuse de l'environnement et de l'humain.

Or, il se trouve que bien souvent ces vêtements fait en matières "bio" ne représentent en réalité qu'une infime partie de la collection proposée par la marque. C'est ce qu'il s'est passé avec une grande enseigne de prêt-à-porter et sa gamme de vêtements en coton bio qui ne faisait en fait que 8% de la collection totale proposée à ce moment-là. Il y avait donc de fortes chances qu'en vous rendant dans ce magasin vous en ressortiez avec sous le bras uniquement des vêtements pas bio du reste de la collection et donc pas écologiques du tout !

Des manières pas très propres.

Autant le dire, ils savent comment nous arnaquer l'air de rien. Ils manient très bien les mots et savent nous promettre ce que l'on veut entendre à base de paroles floues, de termes qui ne veulent rien dire concrètement et surtout, sans jamais chiffrer les données réelles de leurs « bonnes actions ». Au risque que l'on découvre le pot-aux-roses. 

Et comme si ça ne suffisait pas, ces grandes marques qui se prétendent éco-responsables, produisent généralement des vêtements low-cost qui s'usent rapidement et nous incitent alors à en racheter de nouveaux. Mais qui dit acheter plus, dit produire plus et c'est justement la production qui est très polluante.

Sans oublier que des produits bas de gamme donnent des vêtements qui s'abîment, se trouent et se déchirent facilement, poussant alors les gens à les jeter à la poubelle au lieu de les recycler ou même de les donner à des associations comme le Secours Populaire par exemple. En terme d'écologie, ce n'est donc  vraiment pas l'idéal.

Le greenwashing n'est au final rien d'autre qu'une habile technique marketing qui nous promet plein de belles choses afin de camoufler l'honteuse vérité. À nous donc d'être vigilants et de ne pas se faire avoir par leurs mensonges.

Pollution d'une rivière en Chine - jolie, mais dégueux !


Article précédent Article suivant


Commentaires